Singapour

 
Singapour - 27-Nov-2018
Aide de la communauté catholique aux Rohingyas
Aider les réfugiés musulmans Rohingyas à disposer d’une instruction et d’une formation professionnelle : c’est dans cet esprit que le Service des Jésuites pour les Réfugiés (JRS) de Singapour, grâce à l’aide de nombreux bénévoles issus de la communauté catholique locale et à la contribution économique de l’ensemble de l’Eglise locale, s’engage actuellement afin d’offrir un soutien dans le cadre de la crise concernant plus de 700.000 Rohingyas ayant fui le Myanmar pour se rendre au Bangladesh à cause de la répression militaire.

Les activités et les projets lancés comprennent la collecte de fonds, l’organisation de voyages missionnaires mais aussi la sensibilisation culturelle concernant la situation des réfugiés et des évacués au travers d’expositions et de conférences. A Singapour, plusieurs Paroisses, comme celles de Saint Ignace, de la Divine Miséricorde, de Saint Antoine ainsi que la Cathédrale du Bon Pasteur, ont accueilli des expositions, des prières et des rencontres visant à informer sur la situation de ces réfugiés.
Relatant à l’Agence Fides l’expérience de travail et d’assistance prêtée aux réfugiés dans la ville bengalaise de Cox's Bazar, un bénévole catholique de Singapour, Jeremy Lim, a déclaré à Fides : « J’ai découvert un nouvel aspect de la vie chrétienne : outre les liturgies de louange et d’Adoration, j’ai fait l’expérience du Christ qui touche le lépreux, de l’Eglise en tant qu’hôpital de campagne qui accueille les personnes blessées ». Doris Khoo, une autre bénévole catholique, affirme quant à elle que « se rendre dans les camps de réfugiés nous offre la possibilité d’atteindre nos frères et sœurs défavorisés. Ces visites nous permettent véritablement de vive concrètement notre foi ».
La priorité pour le JRS est de travailler avec ses partenaires en Indonésie et en Thaïlande, afin d’améliorer l’accès et la qualité de l’instruction, d’offrir un soutien psychosocial et des consultations légales aux réfugiés et demandeurs d’asile. D’autre part, continue l’œuvre de sensibilisation visant à faire comprendre aux fidèles de Singapour les problèmes que rencontrent ces réfugiés et à créer une conscience de la crise en cours. Parmi les initiatives actuelles, se trouvent des programmes d’instruction destinés aux enfants, d’assistance sanitaire, des activités de subsistance et des services sociaux. (SD) (Agence Fides 27/11/2018)
top^
 

PDF