Chine

 
Chine - 28-Nov-2018
Soin et attention des catholiques chinois envers les pauvres, de petits gestes pour transmettre l'amour de Dieu
Un petit geste d’attention envers le prochain peut transmettre l’amour de Dieu envers tous, surtout vis-à-vis des plus faibles, des plus pauvres et des plus vulnérables : c’est dans cet esprit que les communautés catholiques de Chine continentale ont vécu la Journée mondiale des pauvres proclamée par le Pape François pour le Dimanche 18 novembre.

Traditionnellement, les communautés catholiques chinoises vivent le mois de novembre plongées dans la prière mais aussi en accomplissant des œuvres de charité. Selon des informations parvenues à l’Agence Fides et rendues publiques par les différents Diocèses au travers de leurs propres services d’information, au sein de la Paroisse de Nan Tang de l’Archidiocèse de Xi An, en province du Shaan Xi, les fidèles ont très activement participé et vécu la Journée mondiale des pauvres. A partir de la matinée, les religieuses franciscaines ont préparé le petit-déjeuner typique local pour les sans abri. Après la Messe, le groupe caritatif paroissial a ouvert la cantine, gérée régulièrement pour les nécessiteux. Cependant, dans ce cas, les hôtes ont reçu en sus de la nourriture un paquet de fruits offert par les fidèles ainsi que par des non chrétiens qui ont voulu contribuer à cette œuvre de solidarité.
La charité prend également la forme d’aides précieuses dans le domaine de l’instruction. Des prêtres et des bénévoles de Jin Charity ont remis 46.600 yuans – soit quelques 7.000 € - en bourses d’études à des jeunes de 53 familles pauvres de la zone montagneuse de Yun Nan.
« Un vêtement ne change pas la vie d’une personne mais elle lui permet au moins de passer un hiver sans souffrir du froid » racontent les bénévoles de la Paroisse de Hang Zhou en province du Zhe Jiang. En effet, les bénévoles ont, au cours des semaines, commencé à collecter des vêtements et des couvertures hivernales qui ont ensuite été envoyés à l’orphelinat du Diocèse de Xing Tai en province du Hei Bei.
De 14 au 18 novembre, les opérateurs du Centre de Service social du Diocèse de Chi Feng, en Mongolie intérieure, ont porté des vivres et des biens de première nécessité à quelques 20 familles pauvres et défavorisées, comprenant également des enfants gravement handicapés, qui vivent dans les steppes immenses de cette région. Le Centre, du 1er janvier au 18 novembre dernier, a rendu visite à 219 familles extrêmement pauvres, remettant 14 tonnes de vivres. Le Père Zhao, responsable du centre, a remercié tous les généreux donateurs au cours de la Messe célébrée au cours de la Journée mondiale des pauvres, invitant tous les fidèles à prêter attention aux faibles et aux marginalisés, non seulement une fois mais chaque jour de l’année, en tant que manifestation et expression concrète de l’amour de Dieu. (NZ) (Agence Fides 28/11/2018)
 

PDF