Cité du Vatican

 
Cité du Vatican - 16-Nov-2018
Rencontre du Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples avec les laïcs, « collaborateurs nécessaires des Pasteurs pour une Eglise vivante en Angola »
Après une visite de courtoisie au gouverneur, au matin du 15 novembre, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni a rencontré les membres des mouvements et des association s de laïcs dans la Paroisse de Lage, à Lubango, dans le cadre de sa visite pastorale en Angola à l’occasion du cinquantenaire de la Conférence épiscopale.

En se basant sur les conclusions du II° Congrès du laïcat angolais, le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples a relevé la conscience atteinte par les laïcs angolais concernant le fait qu’ils sont également leurs propres missionnaires. « En vertu du baptême, tout chrétien a le devoir de répondre à l’appel que Jésus adresse à tous Ses disciples… Il appartient aux laïcs, de par leur vocation spécifique, de rechercher le Royaume de Dieu en s’occupant du temporel et en l’ordonnant selon Dieu. Il est vrai que l’Evêque est le premier responsable de l’Evangélisation, en collaboration avec les prêtres et les personnes consacrées mais, au sein de l’unique corps du Christ qu’est l’Eglise, tout baptisé a reçu de Dieu une vocation personnelle afin de témoigner de l’Evangile en toutes les circonstances ».
Après avoir rappelé la proclamation du Mois missionnaire extraordinaire pour octobre 2019 et ses finalités, le Cardinal s’est attardé sur la réalité locale en ces termes. « Je remarque avec satisfaction que la collaboration des laïcs avec leurs Pasteurs contribue à rendre l’Eglise vivante en Angola. Cette vitalité se manifeste au travers de la participation active des fidèles aux célébrations liturgiques et aux activités, ecclésiales et sociales. Il existe également une floraison notable de mouvements et d’associations de laïcs. J’admire en particulier le rôle des catéchistes dans le cadre de l’Evangélisation et de la Pastorale paroissiale. En outre, l’Eglise jouit d’une bonne réputation dans ce pays et se trouve fort respectée. Tout cela est également le résultat de vos efforts quotidiens ».
Après avoir rendu hommage au témoignage de foi, à la fidélité à l’Evangile du Christ et à l’engagement apostolique des laïcs angolais d’hier et d’aujourd’hui, le Cardinal Filoni a encouragé ceux qui sont engagés dans la vie politique, économique et culturelle, les exhortant à répondre à l’appel des Evêques. « En réalité, vous tous avez le droit et le devoir de participer à la vie publique » ainsi que l’ont souligné tous les récents Souverains Pontifes.
Dans la dernière partie de son discours, le Cardinal Filoni a rappelé certains défis significatifs qui se trouvent face à l’Eglise en Angola, dans le domaine social et ecclésial et ont besoin de la contribution de tous pour être relevés. « Tout d’abord, l’Evangélisation de la culture, afin d’éradiquer les divisions ethniques et tribales qui minent la vie des communautés – a-t-il souligné. Le fétichisme, la sorcellerie, l’abandon de l’Eglise au profit de sectes ou d’églises indépendantes constituent également la triste manifestation du manque de profondeur de la foi de certains chrétiens. Dès lors, il est urgent de rejeter un comportement semblable, contraire à l’esprit de l’Evangile. D’où la nécessité d’une formation religieuse complète et adéquate ».
Un autre défi urgent lancé concerne la famille. « Je vous exhorte à participer activement à la défense de la famille et à la promotion de mouvements et associations de spiritualité familiale pour protéger l’institution et les valeurs de la famille – a affirmé le Cardinal Filoni – et dans le même temps, pour défendre la dignité de l’homme et de la femme, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, pour rendre leurs familles « de véritables églises domestiques », construites sur le modèle de la Sainte Famille de Nazareth ». (SL) (Agence Fides 16/11/2018)
LINK
Texte intégral du discours du Cardinal Filoni (en portugais) -> http://www.fides.org/it/attachments/view/file/14D._Encontro_com_a_Associacao_dos_Leigos_LUBANGO.doc
top^
 

PDF