Cité du Vatican

 
Cité du Vatican - 12-Nov-2018
Appel du Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples aux prêtres et religieux angolais à se renouveler pour « une Eglise résonnant de la joie de l'Evangile »
« Je reprend l’invitation faite par le Saint-Père afin que vous puissiez renouveler hic et nunc votre rencontre personnelle avec Jésus-Christ et que vous vous laissiez rencontrer par Lui. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez donner une nouvelle empreinte au processus d’évangélisation de vos terres. Avec grande confiance, je compte sur chacun d’entre vous – prêtres, religieux et religieuse – pour donner vie à une Eglise où résonne la joie de l’Evangile ».

Telle est la consigne que S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples a donné aux prêtres, religieux et religieuses des Diocèses de Luanda, Caxito et Viana, au cours du premier jour de sa visite pastorale en Angola (voir Fides 09/11/2018).
Dans l’après-midi du Dimanche 11 novembre, en la Paroisse Notre-Dame de Fatima de Luanda, le Cardinal s’est adressé aux prêtres et religieux des trois Diocèses angolais, rappelant qu’ils se trouvent « à l’avant-garde de l’action évangélisatrice des Diocèses, des Paroisses et des communautés religieuses » outre à exprimer son admiration pour l’engagement missionnaire et leur témoignant sa satisfaction pour leur témoignage au sein de l’œuvre d’évangélisation. « A peine achevé, au cours du Mois missionnaire dernier, en octobre, le Synode dédié aux jeunes, et en regardant en direction du Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019 – a déclaré le Cardinal – je viens à l’occasion du cinquantenaire de la création de la Conférence épiscopale d’Angola et de Sao Tomé et du cinquantenaire du Concile Vatican II, pour vous inviter à devenir, avec un grand enthousiasme, d’authentiques et zélés disciples missionnaires, toujours davantage amoureux de Jésus et de Sa mission évangélisatrice ».
Le Cardinal Filoni a par suite exhorter à entrer « dans un processus de renouvellement de l’écoute personnelle dans la sequela Christi en partant de l’Evangile », à la suite du Pape François qui, depuis le début de son Pontificat, invite tout un chacun à renouveler sa propre rencontre personnelle avec le Christ. S’engager dans ce processus signifie se rendre compte du fait que « prêtres, religieux et religieuses sont, surtout, des hommes et des femmes de Dieu et par suite des hommes et des femmes de prière, des hommes et des femmes qui cherchent à répondre de manière toujours plus cohérente et authentique à leur vocation pour la vie sacerdotale et religieuse et à leur mission au service du Peuple de Dieu ».
Le Préfet du Dicastère missionnaire a ensuite mis en garde, se faisant l’écho des paroles du Saint-Père, contre une certaine mondanité qui frappe l’Eglise sur tous les continents, « cette mondanité qui n’est autre que médiocrité. Nous devons la surmonter ». Le Cardinal s’est attardé également sur la médiocrité dans le domaine de la chasteté et de la vie pastorale et religieuse, invitant les prêtres, les religieux et les religieuses à « renouveler leur engagement à vivre dans le célibat et la chasteté » aidés par la prière humble et confiante. « En renonçant au sécularisme et à la médiocrité, au travers de notre rencontre avec le Christ nous pouvons par conséquent renouveler l’Eglise et toutes les dynamiques pastorales et missionnaires ».
Il a ensuite rappelé aux prêtres, religieux et religieuses leurs responsabilités en tant qu’ordonnés et consacrés qui consiste à être des responsables des communautés, « appelés à les servir et à se dévouer entièrement à elles, appelés à les aimer de tout votre cœur, comme le Christ aime Son Eglise ». (SL) (Agence Fides 12/11/2018)
LINK
Texte intégral du discours du Cardinal Filoni (en portugais) -> http://www.fides.org/it/attachments/view/file/1D._Encontro_com_os_Sacerdotes-Religiosos-Religiosas_em_LUANDA.doc
 

PDF