Cameroun

 
Cameroun - 27-Nov-2018
Point de situation du Secrétaire général des Clarétains relatif aux trois missionnaires enlevés
« Nous savons que les missionnaires enlevés sont vivants et ils semblent qu’ils soient en de bonnes conditions » déclare à l’Agence Fides le Père Joseba Kamiruaga, Secrétaire général des Clarétains (Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie), se référant aux trois religieux de la Congrégation séquestrés dans le sud-ouest du Cameroun.

Les trois clarétains ont été capturés dans l’après-midi du 23 novembre. Il s’agit du Père Jude Thaddeus Langeh Basebang, du Révérend Diacre Placide Muntong et d’un étudiant clarétain. « Avec eux, il semble qu’ait été enlevé également un laïc qui servait de chauffeur » précise le Père Kamiruaga. « Les personnes enlevées, qui seraient donc au nombre de quatre, se rendaient dans la zone anglophone pour y apporter de la nourriture et des denrées de première nécessité aux populations locales durement éprouvées par la guerre civile ».
Le Père Kamiruaga déclare « être en contact constant avec le Supérieur majeur des Clarétains au Cameroun, mais les nouvelles qui arrivent pour l’heure du pays sont quelque peu confuses. Pour le moment les choses ne sont pas claires ». « Nous savons par quel groupe ils ont été enlevés mais pour des raisons de sécurité, il n’est pas opportun d’en révéler le nom, au moment où l’on travaille pour obtenir une sortie positive de cette situation » conclut le Secrétaire général des Clarétains. (L.M.) (Agence Fides 27/11/2018)
 

PDF