Iraq

 
Iraq - 13-Jun-2018
Appel à l'unité des chrétiens dans le cadre des prochaines élections au Kurdistan irakien de la part du Patriarche de Babylone des Chaldéens
Les prochaines élections en vue du renouvellement du parlement de la Région autonome du Kurdistan irakien sont prévues pour le 30 septembre prochain mais dès à présent le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, s’adresse à toute la « composante chrétienne » de cette région en l’invitant à serrer les rangs en vue du rendez-vous électoral, en trouvant la manière de concentrer leurs voix sur une seule liste de candidats.

Dans un appel adressé au chrétiens de la Région autonome du Kurdistan irakien, diffusé ces derniers jours par le Patriarcat et parvenu à l’Agence Fides, S.B. Louis Raphaël I Sako fait référence à l’expérience, à son avis pas rassurante, des récentes élections législatives nationales du 12 mai dernier, où la multiplicité des listes qui se disputaient l’appui et la représentation de la composante chrétienne a comporté une grande dispersion des voix, permettant également à des groupes organisés chiites ou kurdes d’interférer dans la compétition visant à l’assignation des 5 sièges parlementaires réservés aux chrétiens. Cette expérience négative – souligne le Patriarche qui sera créé Cardinal le 28 juin prochain par le Pape François – devrait pousser tous les responsables et les militants des partis et mouvements politiques liés aux communautés chrétiennes à adopter « une approche nouvelle, différente du passé », en mettant de côté les litiges et les ambitions personnelles. A cet égard, le Patriarche invite les différentes formations politiques et sociales liées aux diverses Eglises et communautés chrétiennes locales à se consulter afin de regrouper leurs candidats en une liste unique et de demander également au gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien d’émaner une norme limitant aux électeurs de foi chrétienne le droit de voter pour assigner les sièges parlementaires réservés aux chrétiens.
Ainsi que l’a indiqué Fides (voir Fides 21/05/2018), aux élections législatives nationales du 12 mai dernier, deux des cinq sièges réservés aux chrétiens ont été attribués aux candidats du mouvement des « Brigades Babylone » considéré proche de certains groupes philo iraniens. Des milieux liés à certains candidats chrétiens, liés surtout au Mouvement démocratique assyrien, qui ont eu des résultats décevants aux élections et ne parviendront pas à entrer au Parlement, annoncent vouloir déposer des recours, relançant des soupçons concernant le résultat électoral. Sur certains candidats chrétiens auraient en effet été déroutés également des votes d’électeurs chiites de manière à ce que les élus aux sièges réservés aux chrétiens soient de facto alignés sur les formations politiques prépondérantes. (GV) (Agence Fides 13/06/2018)
 

PDF