Inde

 
Inde - 29-Nov-2018
Témoignage des victimes des massacres de l'Orissa, le Christ comme roi de paix, de vérité, d'amour et de fraternité
Il s’agit d’une profession de foi émouvante que celle des chrétiens du district de Kandhamal, localité de l’Etat indien de l’Orissa, théâtre des massacres perpétrés par des fanatiques extrémistes hindous en 2008, lesquels menèrent un nettoyage ethnique à l’encontre des chrétiens, opération qui fit 100 morts et 56.000 évacués.

Ainsi que l’a appris Fides, quelques 5.000 fidèles se sont réunis pour célébrer la Solennité du Christ Roi de l’Univers et le Jubilé de fondation de la Paroisse Notre-Dame de la Charité de Raikia, dans le district de Kandhamal, accueillant S.Exc. Mgr John Barwa, SVD, Evêque de Cuttack-Bhubaneswar, pour une Messe d’action de grâce.
« Les 60 ans de chemin de foi constituent une pierre milliaire pour les survivants de Kandhamal, frappés par la violence antichrétienne en 2008 » a affirmé l’Archevêque dans son homélie. « Le Christ, Roi des Rois et Prince de la Paix, a accompagné le peuple innocent de Kandhamal au travers de 60 années de chemin de foi. Aujourd’hui, le monde connaît et apprécie la foi forte du peuple de Kandhamal, devenu source d’inspiration pour un vrai témoignage de Jésus-Christ en Inde » a-t-il ajouté.
« La foi grandit actuellement. Le nombre des chrétiens augmente, les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée sont florissantes à Kandhamal » indique à Fides le Père Cassian Parichha, 82 ans, ancien Curé de la Paroisse Notre-Dame de la Charité de Raikia.
« Le Christ est Roi de paix, de vérité, d’amour et de fraternité – ont récité en chœur les fidèles. Le peuple de Kandhamal rend grâce à Dieu en particulier pour les missionnaires, les Evêques et les Pasteurs qui ont servi la communauté locale et se souvient des 100 personnes qui, en 2008, ont fait le sacrifice de leur vie pour la foi en Jésus-Christ » indique à Fides le Père Pradosh Chandra Nayak, Curé et Vicaire général de l’Archidiocèse.
Actuellement, la Paroisse compte 1.200 familles catholiques. La communauté a vécu la célébration jubilaire dans un climat de fête et de prière, organisant une Adoration eucharistique et portant en procession des cierges allumés, témoignage de la lumière du Christ qui donne la paix à tout le pays. Aux célébrations ont également participé des fidèles hindous. (PN) (Agence Fides 29/11/2018)
 

PDF