Argentine

 
Argentine - 26-Sep-2018
Forum interreligieux du G20 : la contribution des religions à un avenir digne
A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 28 septembre a lieu à Buenos Aires le Forum interreligieux du G20, organisé dans le cadre de la présidence argentine du G20, dont la devise est « construire le consensus pour un développement équitable et soutenable : la contribution des religions pour un avenir digne ». Le Forum est organisé par l’Association des Forum interreligieux du G20, le Conseil argentin de la liberté religieuse (CALIR) et le Projet latino-américain Ethique et Economie (Creas-Pidesone).

Le G20 constitue un forum réunissant responsables, Ministres des finances et gouverneurs des Banques centrales, créé en 1999, après une série de crises financières pour favoriser l’internationalisation de l’économie et la concertation, en tenant compte des nouvelles économies en phase de développement. Le Forum interreligieux du G20 en est à sa V° édition, la première ayant eu lieu en 2014 en Australie. Il a comme objectif de mettre en évidence la contribution des confessions religieuses à la vie politique, sociale et économique et aux priorités des nations d’accueil.
Le Forum interreligieux s’ouvre à la Chancellerie argentine et se conclura à la Bibliothèque nationale. Il comprendra des interventions, des tables rondes et des travaux de groupe qui se tiendront simultanément au siège de la Conférence épiscopale argentine et à l’hôtel Sheraton de Retiro.
Plus de 100 participants sont attendus dont S.Em. le Cardinal Pedro Barreto, Vice-président de la Conférence épiscopale du Pérou et Vice-président du REPAM, Rowan Williams, Président de Christian AID, évêque anglican émérite et théologien, Katherine Marshall de l’Université de Georgetown, Washington, Cole Durham, cofondatrice et enseignante au Centre d’Etudes internationales de droit et religion - ICLRS- Brigham Young University, BYU et le Père Augusto Zampini, théologien, du Dicastère pour la Promotion du Développement humain intégral de la Curie romaine.
Participeront également Chris Ferguson, Président de la communion mondiale des églises réformées (CMIR), Gabriela Michetti, Vice-président argentin, Claudio Epelman, du Congrès juif latino-américain (CJL), le Métropolite Emmanuel (Adamakis) de l’Eglise grecque orthodoxe de France, le rabbin David Saperstein, ancien Ambassadeur de la Commission pour la liberté religieuse de l’administration fédérale des Etats-Unis d’Amérique.
Dans le cadre de la session d’ouverture sont notamment prévus, outre le discours de bienvenue des organisateurs, des messages vidéos du Pape François, du Patriarche œcuménique de Constantinople, Bartolomé I°, et du Secrétaire général de la World Baptist Alliance, Elijah Brown.
L’Argentine continue à vivre une situation de tension populaire. Dans les rues, les manifestations se poursuivent alors que le Président Macri cherche le soutien de la communauté internationale. Outre les cortèges et les barrages de ces derniers jours dans la capitale argentine, a débuté hier une grève générale proclamée par les syndicats contre les politiques d’ajustement du gouvernement. Entre temps, le Président Macri participe à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York, où il cherche à reconquérir la confiance des Etats envers l’économie argentine et à signer un nouvel accord avec le PMI. Depuis le début de cette année, le peso argentin a accumulé une dévaluation de plus de 52% de sa valeur, provoquant une hausse de l’inflation et un mécontentement populaire (voir Fides 24/09/2018). (CE) (Agence Fides 26/09/2018)
 

PDF