Argentine

 
Argentine - 17-Jul-2018
Commémoration des martyrs de La Rioja, prochainement béatifiés
La ville de Chamical, en province et Diocèse de La Rioja, se prépare à célébrer le 42ème anniversaire du martyre de S.Exc. Mgr Enrique Angelelli, des Pères Carlos Murias et Gabriel Longueville et du laïc Wenceslao Pedernera. Le 8 juin dernier, le Saint-Père François a signé le Décret reconnaissant le martyr in odium fidei, ouvrant ainsi la voie à leur prochaine béatification.

Les célébrations débuteront au soir du 17 juillet, dans la Paroisse du Sauveur de Chamical par une soirée culturelle. Le 18, au cours de la matinée, auront lieu les pèlerinages sur les lieux du martyre. A 09.30 locales, sera bénie la Crypte des Martyrs de l’église paroissiale et à midi sera célébrée une Messe.
Le Diocèse de Cruz del Eje, dont était originaire le Père Carlos Murias, a lui aussi invité ses fidèles à participer à ces célébrations de Chamical « pour mieux connaître sa vie et son œuvre et afin que, lorsque nous connaîtrons la date de sa béatification, nous la vivions comme un don de Dieu à notre terre et à tout le département de Minas ».
S.Exc. Mgr Enrique Angelelli (1923-1976), Evêque de La Rioja, ne cacha jamais sa contrariété à la dictature. Il mourut dans un accident de la route simulé le 4 août 1976. Le 4 juillet 2014, 38 ans après, deux officiers supérieurs en retraite ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour son homicide.
Le Père Carlos Murias, jeune franciscain natif de Cordoba, oeuvrait dans le Diocèse de La Rioja, d’où l’Evêque, qui l’avait ordonné prêtre, l’avait envoyé à Chamical parmi les pauvres. Il était contrôlé par les militaires et considéré comme suspect à cause de son engagement en faveur des paysans. Le 18 juillet 1976, un groupe d’hommes se présentant comme agents de police, l’enleva en compagnie du Curé de Chamical, le Père Gabriel Longueville, prêtre fidei donum français. Leurs corps furent retrouvés deux jours plus tard atrocement torturés avant d’être fusillés. Wenceslao Pedernera, paysan et organisateur du Mouvement rural catholique fut quant à lui assassiné à son domicile par quatre hommes cagoulés le 25 juillet 1976. (SL) (Agence Fides 17/07/2018)
 

PDF