Pakistan

 
Pakistan - 12-Feb-2018
Assistance médicale gratuite et visites à domicile pour les malades d'Okara et de Sahiwal
Dimanche 11 février, dans le monde entier, a été célébrée la XXVI° Journée mondiale des Malades. Au Pakistan, l’événement a été particulièrement ressenti dans deux districts d’Okara et Sahiwal, sis sur le territoire du Diocèse d’Islamabad, où la Famille laïque camillienne (LFC) a été impliquée dans une mission sanitaire gratuite dans le Chak 45 d’Okara et au travers de visites à domicile des malades du Chak 65 de Sahiwal.

« La LFC a effectué les visites médicales dans un village reculé où les structures sanitaires ne sont pas facilement accessibles à la communauté. L’équipe médicale a mis à disposition des analyses générales, des tests pour les hépatites B et C, des analyses du sang et de la glycémie, en offrant l’assistance médicale nécessaire à ceux qui souffrent à cause de nos températures rigides » raconte à Fides le Père Mushtaq Anjum, missionnaire camillien.
« En tout, ont été effectuées des visites et des médications au profit de 55 patients. De ce total, 15 ont été trouvés positifs au test de l’hépatite B et C alors que 10 autres se sont vus diagnostiquer le diabète » continue le Père Anjum. « La réaction de ces personnes à la conscience de la maladie a été choquante dans la mesure où elles se sont immédiatement préoccupées de la manière dont pouvoir recevoir les soins ad hoc et cela a représenté un coup dur pour elles » a déclaré Asia Aslam, Président de la LFC Pakistan (voir Fides 11/04/2012).
L’organisation a fait sien le message du Pape François visant à ne pas oublier l’une des plus belles et importantes initiatives de l’Eglise, en conservant le charisme conféré à Saint Camille voici plus de quatre siècles. Le Saint-Père, dans le message envoyé pour cette circonstance, a souligné que cette vocation maternelle de l’Eglise envers les personnes nécessiteuses et malades s’est concrétisée, au cours de son Histoire bimillénaire, au travers d’une très riche série d’initiatives en faveur des malades. Cette histoire de dévouement ne doit pas être oubliée. La mémoire de la longue histoire de service en faveur des malades est un motif de joie pour la communauté chrétienne et en particulier pour ceux qui exercent ce service dans le temps présent.
La LCF au Pakistan continue à représenter l’une des centaines de mains de Saint Camille, mettant en pratique « la vocation maternelle de l’Eglise envers les personnes nécessiteuses et malades » au travers de visites et du service qui comprend également des groupes de prière se réunissant aux domiciles des malades.
« Avec le Pape – conclut le missionnaire – la Famille laïque camillienne au Pakistan prie afin que Notre-Dame intercède et aide les malades à vivre leur souffrance en communion avec le Seigneur Jésus et qu’elle soutienne ceux qui prennent soin d’eux ». (MA/AP) (Agence Fides 12/02/2018)
 

PDF